Yssac

logo
Vous êtes ici : Accueil /Découvrir Caumont / Eglise Saint Laurent / Le retable

Recherche Avancée

Le retable

Retable de Saint Isidore, en bois polychromé et doré

  • Sujet : retable saint Isidore
  • Datation : XVIIIème & XIXe siècle
  • Matériau en présence : bois
  • Dimensions : h= 550 cm, L=300 cm
  •  Retable en bois polychromé et doré, daté du XVIIIème siècle, inscrit au titre des Monuments historiques depuis 2009.
  • Le retable est constitué d’éléments architecturaux et de panneaux sculptés assemblés par la technique des tenons et mortaises et par un système de chevilles. Le retable jouxte le mur de l’église. Ainsi, l’air ne circule pas entre le mur et le retable. Entre les boiseries du premier registre et l’autel, une bande de plâtre ferme l’espace résiduel.
  • Cette œuvre présente un panneau central orné d’un tableau, lui-même encadré, flanqué de deux pilastres cannelés, dorés, encadré de deux volutes sculptées, surmonté d’un entablement avec corniches et denticules, des panneaux de boiseries encadrent l’autel (XIXème siècle) jusqu’au sol.
  • Le retable est en bois doré et polychromé. La couche picturale visible gris-bleu n’est pas d’origine. Elle recouvre une couche plus ancienne appliquée sur une préparation blanche. Les dorures, de belle qualité, présentent une alternance d’or mat et satiné. Les feuilles d’or sont appliquées à colleta sur un bol rouge.  De la peinture ocre a été appliquée dans les réserves des décors.
  • Le cadre, également doré à la feuille sur bol rouge, présente des ornements moulés aux jonctions des montants et traverses.